HISTOIRE D’UN DOMAINE

348 p. 20€
auteurs : S. Bianchi, E. Rapoport, J.L. Aubert, P. Audibert, M. Garcin, S. Grosperrin, C. Pey, H. Rapoport

– Par quel concours de circonstances la propriété des Seigneurs de Draveil devient-elle à partir de 1911 le « plus démocratique des villages »?

Comment des employés et ouvriers regroupés en coopérative font-ils surgir de l’utopie PARIS-JARDINS, première ville-jardin française, au lieu et place de ce qui fut du XVIè au début du XXè siècle la résidence d’hommes d’affaires et de notables?
Deso sociétaires ont tenté le pari d’évoquer quatre siècles de l’histoire du domaine : la vie de ses habitants, l’évolution des bâtiments et et du parc, les relations avec la cité draveilloise.

 


PARIS-JARDINS – ENTRE UTOPIE ET REALITES –

303 p.  20€

écrit et publié par l’association « les Amis de l’histoire et du patrimoine de Paris-Jardins »

– Cent ans après, que reste-t’il des idéaux des pionniers, de leur utopie fondée sur les principes forts de coopération, de mutualité et d’hygiène sociale?
Les Amis de l’histoire et du patrimoine de Paris-Jardins se sont fixés deux objectifs dans ce second ouvrage.
D’une part, éclairer l’évolution contemporaine de leur Cité, les mutations juridiques et le statut de ZPPAUP (1995), les modes de gestion et de vie de des quelques 820 Péjistes qui l’l’habitent aujourd’hui et les expériences de ceux qui l’ont présidée.
Mais, d’autre part, il s’agit de tenter un bilan du centenaire. D’abord, renouer avec les fondateurs de la Cité; puis évoquer la vie quotidienne de trois générations de sociétaires; enfin pubiler les actes d’un colloque tenu en février 2011 où historiens, architectes, urbanistes ont tenté de répondre aux questions posées par l’existence de la dernière cité-jardin coopérative, entre utopie et réalité, crises et compromis, tradition et modernisation.

 

 


Ces ouvrages sont en vente

  • au secrétariat de Paris-Jardins, château de Paris-Jardins, 119 boulevard Henri Barbusse – 91210 – DRAVEIL tel. 01 69 42 30 22
  • par demande sur ce site en nous adressant un message.

 

 

TRestststtdszs